L'efficacité de CMO-TecnoAO est reconnue par les assureurs

The London Insurance Insider, December 1999
(Traduction)

T    E    C    H    N    0    F    I    L    E

"Réduire les effets des E.M.F. " [Champs ElectroMagnétiques]

"Les Employeurs et leurs Assureurs en responsabilité doivent toujours être conscients des dangers potentiels menaçant la santé et la sécurité de leurs employés sur leur lieu de travail. Le fait que la science ou la législation n'aient pas encore reconnu tel ou tel danger n'exonérera pas les employeurs ou leurs assureurs de la possibilité d'avoir à assumer dans l'avenir de désastreuses dépenses d'ordre légal ou judiciaire. L'explosion technologique a transformé le lieu de travail et I'expérience est trop récente pour évaluer les risques qui en découlent.


Les médias ont alerté l'opinion sur les radiations électromagnétiques en parlant des micro-ondes (émises par les téléphones mobiles et écrans de visualisation) comme un problème de première importance, même si les fabricants et le N.R.P.B. (National Radiation Protection Board) affirment qu'il n'y a pas de problème tant que les équipements sont utilisés conformément aux normes en vigueur. Cependant, les dernières recherches ont montré que les radiations électromagnétiques émises à des fréquences extrêmement basses (E.L.F. : Extremly Low Frequencies) et très basses (V.L.F. - Very Low Frequencies) échappaient à toutes tentatives de détection. Le "US National Institute of Environmental Health" a classé les E.L.F. dans sa liste des éléments potentiellement cancérigènes et un rapport de "Swiss Re" (Compagnie suisse de Réassurance) a relevé le danger potentiel qui menace les compagnies garantissant la responsabilité des Employeurs en affirmant : "sur la base de nos connaissances actuelles, nous devons nous attendre à ce que les plaignants gagnent toutes poursuites ayant trait à cette affaire ".


Il est clair qu'au fur et à mesure que les dangers potentiels sont reconnus, de nouvelles technologies sont développées pour les combattre. Tecno A.O. (U.K.) propose ainsi aux Assureurs d'entreprises un nouveau produit réputé protéger contre les radiations ELF et VLF, affirmation soutenue par des recherches et expérimentations réalisées en Grande Bretagne. Il s'agit de petites antennes apposées sur un écran ou sur un téléphone mobile, lesquelles neutralisent les radiations par l'émission d'une fréquence identique à celle du cerveau, aidant en cela le système immunitaire du corps humain à lutter contre les radiations ELF et VLF.

Une étude entreprise à Southampton et au Siège Social du « South West Hampshire Health Authority » a démontré que l'exposition aux basses fréquences dans les bureaux est à l'origine d'au moins un tiers des problèmes de santé liés à l'environnement professionnel. Les expérimentations ont aussi montré une réduction significative de ces symptômes quand les employés étaient protégés par une antenne Tecno A.O.


Tout laisse à penser que les Assureurs ont commencé à vraiment prendre conscience de ces dangers potentiels. Un grand Assureur britannique considère le problème comme étant d'une telle importance qu'il envisage même la protection des employés contre les radiations électromagnétiques comme une condition préalable à sa couverture."

Réalisations Amenothès Conception