Les lignes à Haute Tension

Les effets de la pollution électromagnétique des lignes aériennes de transport de courant alternatif 50 / 60 Hz

A - L'étude britannique (publication New scientist) sur les lignes haute tension et les cas de leucémie chez l'enfant publiée en juin 2005 par des chercheurs de l'université d'Oxford a porté sur plus de 29.000 enfants souffrant de cancer, dont 9.700 leucémie. Cette étude a montré que le risque de leucémie augmente de 69% pour les enfants dont le domicile se trouvait à moins de 200 mètres des lignes à haute tension au moment de leur naissance et de 23% pour ceux domiciliés à une distance située entre 200 et 599 mètres, par rapport à ceux nés à plus de 600 mètres, a rappelé Gerald Drapper, principal auteur de ces travaux.

En 2000, d'autres travaux avaient montré que le risque de leucémie augmente à partir d'une exposition de 0,2 microtesla et est multiplié par deux pour un niveau supérieur à 0,4 microtesla, sans que le rapport de cause à effet soit expliqué.

Le rapport de l'INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale Française) en 1993 sur les effets des champs électromagnétiques d'extrêmement basses fréquences ainsi que d'autres travaux américains, indiquent également une augmentation du risque de leucémie chez l'enfant.

Bref, tous les travaux de recherche aboutissent aux mêmes résultats. Les risques dus aux lignes à haute tension existent. Les processus sont toujours identiques : dysfonctionnement neuroendocrinien, action sur l'hypothalamus et l'hypophyse, accompagnés par des états de stress.

 

Résumé des modifications biologiques induites par une exposition aux effets des lignes à haute tension au Québec en 1989

Sur la cellule, sur les systèmes biologiques par le biais de la chaîne hormonale :

- Baisse du taux de calcium transmembranaire
- Epiphyse et sécrétion de la mélatonine (rythme du sommeil)
- Malformation des embryons (souris et rat)
- Sérotonine et dopamine en baisse au niveau de l'hypothalamus (macaque)
- Ralentissement du rythme cardiaque (homme)
- Baisse de l'immunité (souris)

 

B - Les cibles biologiques des rayonnements des lignes haute tension, identifiées ci-dessus, sont identiques à celles des téléphones mobiles, des ordinateurs, des antennes relais, telles qu’elles ont été mises en évidence par Tecnolab, comme par de multiples travaux expérimentaux internationaux.

La mise en oeuvre de la technologie CMO, connue par ailleurs pour ses effets de compensation des champs E.M., démontrés au niveau des concentrations calciques intra cellulaires, ou du fonctionnement hormonal et immunitaire, devient ainsi également pertinente pour cette application aux effets biologiques des lignes haute, moyenne et basse tension.

 

Distances limites indicatives :

Ordre de grandeur des distances limites préconisées, en fonction des types de ligne HT.
(valeur limite de 0,4 microtesla)

 230 V (la ligne alimentant votre habitation) : quelques mètres (éviter de rester sous la ligne)
 20 000 V (pylône béton 3 fil) : 30 m
 63 000 V : 80 m
 225 000 : 100 m
 400 000 Volts : 150 m

Pour les lignes 63 000, 225 000 et 400 000 Volts (pylônes à structure métallique), la tension est indiquée sur une plaque fixée sur chaque pylône.

 

Ces valeurs ne sont données qu'à titre indicatif, le champ émis par la ligne dépend aussi et surtout de sa charge, c'est à dire l'intensité qui la traverse. Cette intensité est variable, en fonction de la demande.

La carte ci-dessous (copier le lien dans un explorateur) est une carte de France des réseaux 400 et 225 kV.

http://www.rte-france.com/htm/fr/reseau/cartes_reseaux.jsp

 

Réalisations Amenothès Conception